Coopérative Destination Saint-Camille

La coopérative Destination Saint-Camille a pour mission de développer, dans un esprit coopératif, une offre touristique écoresponsable qui mette en valeur et renforce les caractéristiques culturelles, sociales, économiques et environnementales de Saint-Camille et de sa région. Dès le début de ses opérations, en décembre 2016, elle met en place des pratiques pour améliorer l’empreinte humaine et écologique de ses activités.

Dès sa création, la coopérative s’est dotée de mission et pratiques pour améliorer l’empreinte humaine et écologique de ses activités sur un horizon de 3 à 5 ans. Ceci a été ou sera possible par l’amélioration des installations et équipements, une planification rigoureuse des événements, des pratiques maximisant les retombées humaines, des outils innovants et la sensibilisation des parties prenantes.

Située dans un petit village de 525 habitants, la coopérative a mis en place des mesures qui la distingue des plus grands lieux d'accueil au Québec : 

- Retombées locales : la coopérative émerge d’une réflexion de près d’une décennie impliquant plusieurs leaders locaux (dont les membres fondateurs) et régionaux sur le développement du village, la survie des services de proximité et la sauvegarde des bâtiments patrimoniaux. La consolidation du milieu et les retombées sociales et économiques liées à ses activités sont au cœur de ses priorités (comme en témoignent nos pratiques d'approvisionnement, la mise en place de tarifs spéciaux pour les citoyens ou les gestes écoresponsables). En collaboration avec des leaders communautaires, la coopérative s’occupe également d’accueillir au village différentes délégations souhaitant s’inspirer des projets et du modèle de développement mis en place à Saint-Camille.

- Implication sociale : en plus d’accueillir chez elle des événements dont elle souhaite améliorer l’empreinte écologique et humaine, la coopérative s’est donnée le mandat de développer sa propre programmation d’événements axés sur des thématiques liées au développement durable. Pour sa 2e année d’activités, elle propose ainsi trois événements portant sur 1) la transformation des églises et leur importance pour les communautés, 2) les outils numériques pour favoriser le développement des régions et 3) l’importance des arts et de la culture pour bâtir des communautés en santé.

- L’utilisation d’outils numériques novateurs : la Station SCÉNIC et la plateforme Passerelles sont de nouveaux outils exceptionnels dans le domaine de l’événementiel au Québec. SCÉNIC permet à la fois de maximiser la participation aux événements et donc l’accès à l’information, mais également de réduire les déplacements (ex. cet automne, deux des trois événements seront en téléprésence depuis Alma, Rivières-du-Loup et Rouyn-Noranda). Passerelles, pour sa part, permet la mise en place de communautés de pratique qui favorise le partage de contenu et la création de liens durables entre participants tout en réduisant la production de documentation papier.

Pour en savoir plus :