Gestev

Transat Québec Saint-Malo

En plus d’être une traversée épique, la Transat Québec Saint-Malo est
une course transatlantique qui met à l’honneur un sport des plus
écoresponsable. Lors de l’édition 2012, ce sont 5 365 kilomètres qui ont
été parcourus uniquement par la force du vent !

C’est dans cette lignée sportive et responsable que nous avons mis en
place plusieurs mesures de développement durable qui visaient la
sensibilisation, l’innovation, l’éducation, la réduction de l’impact
des activités événementielles sur l’environnement, la création d’un
système de gestion des matières résiduelles efficace et l’efficience
économique tout en favorisant la participation à la vie collective.

Pour assurer une gestion des matières résiduelles (GMR) optimale, nous
avons opté pour une équipe d’entretien expérimentée et familière avec
le site de l’événement à qui nous avons offert une formation de
plusieurs heures sur le terrain. En plus du système de gestion de matières
résiduelles à 4 voies (compostage, recyclage, matériaux secs et déchets),
un système de gestion des matières dangereuses a permis l’élimination
adéquate de peinture, huile à moteur et aérosols utilisés pour
l’entretien des voiliers. En effet, une boite conçue spécialement pour
recueillir les matières dangereuses était disponible sur les quais. Pour
sensibiliser tous les équipages, des fiches informatives sur les résidus
domestiques dangereux  étaient rendues disponibles près de la boite.

Plusieurs autres mesures visaient la réduction de la quantité de déchets
produits telle la redistribution des surplus alimentaires et matériels à la
Maison L’Auberivière (située à 500m de l’événement), la
réutilisation maximale de l’affichage, la priorisation d’outils de
communication durable, la distribution de bouteille d’eau réutilisable à
tous nos bénévoles, le caractère réutilisable des éléments de décor et
une distribution de repas plus écologique avec de la vaisselle soit
compostable, recyclable ou en porcelaine selon les endroits.